En amour, à chacun son oreiller

Dans la nuit, nous bougeons entre trente et quarante fois. Si vous rajoutez à cela, une personne qui dort avec vous chaque nuit, le bal qui se déroule sur votre literie peut vite vous empêcher de dormir. Nous vous avons déjà parlé de l’indépendance de couchage, maintenant saviez-vous que selon votre position de sommeil, votre oreiller n’allait pas avoir besoin les mêmes caractéristiques ?
Votre position de sommeil va être celle dans laquelle vous vous endormez généralement. Si votre partenaire n’a pas la même, alors il est préférable de choisir chacun un oreiller adapté. On vous aide à trouver oreiller à votre cou ?

Sur le côté
L’oreiller va permettre de combler le trou entre la nuque et le matelas et assurer le respect de l’alignement naturel des cervicales. L’oreiller va être plus au moins épais selon plusieurs critères :
– Votre carrure : selon votre largeur d’épaule, il faudra un oreiller plus ou moins épais pour combler l’épaisseur entre l’oreiller et votre tête. Le poids de la tête va jouer aussi puisqu’en moyenne celle-ci représente 10% de votre poids total.
– La fréquence de douleurs aux cervicales. En fonction des problèmes que vous éprouvez aux cervicales, le garnissage de votre oreiller devra varier. Si vous n’êtes pas sujet à ce type de douleurs, vous pouvez vous tourner vers les oreillers en plumes ou en duvet d’oie ou de canard, qui offrent suffisamment de gonflant pour les dormeurs qui optent pour les positions sur le côté.
Si au contraire, c’est une douleur qui est présente dans votre quotidien : optez pour de la mémoire de forme dans votre oreiller.

Sur le ventre
Cette position entraîne souvent des douleurs cervicales car pour dormir votre tête est tournée sur le côté. C’est une position connue pour être celle où on a tendance a bouger le plus. Le mieux est de favoriser l’oreiller le moins volumineux possible pour assurer un certain prolongement naturel de la colonne vertébrale.

• Sur le dos
Dormir sur le dos est idéal pour votre colonne vertébrale et votre nuque ce qui permet de relâcher la pression accumulée.
Souvent, on constate que les personnes dormant sur le dos sont celles qui ont tendance à avoir des ronflements et des problèmes de respiration.
Pour l’oreiller, il vous faut un oreiller suffisamment épais mais qui ne vous fait pas pencher trop en avant. Votre tête doit être accompagné, ni trop enfoncé ni trop en avant.